Amis du Jardinier de Dieu

Esquisse histoire de la prière dans le bouddhisme

Publié le 30 Juillet 2011 par Amis du Jardinier de Dieu in A lire

zen.jpg

... Retiré dans la solitude, assis au pied du banian, le bouddha réfléchissait "j'ai découvert une vérité profonde, difficile à percevoir. Elle emplit le cœur de paix, elle est sublime et surpasse toute pensée, mais elle est obscure et le sage peut seul la saisir. Dans le tourbillon du monde s'agite l'humanité. Dans le tourbillon du monde elle a son séjour et trouve son plaisir. Pour l'humanité, ce sera une chose difficile à saisir que l'enchaînement des causes et des effets, et ce sera une chose encore plus difficile à comprendre que l'entrée dans le repos de tous les sankhara, le détachement des choses de la terre, l'extinction des passions, le Nibbana." ...

La prière bouddhique a une longue histoire et de nombreux aspects. Sa genèse ne peut se séparer de l'expérience humaine vécue par le Bouddha, à une époque et dans un environnement particulier ...

La prière peut nous procurer ce que nous cherchons : la paix, la sérénité, la solidité ...

La prière arrose la graine de la fraternité, de la réconciliation, de la compassion ...

Quand je marche, je marche en sorte que chaque pas devienne une prière. Chaque jour, avec la pleine conscience, on peut se mettre en contact avec ce qui est rafraîchissant, nourrisant, autour de nous, et chaque moment devient une prière ...

La conclusion est que "la prière est quelque chose d'indispensable, d'efficace : arroser les graines positives en nous"...

 

Solange Thierry 

Communio, n°XXXIV,2, - mars-avril 2009
Source de la photo http://salilus.unblog.fr/files/2011/03/zen.jpg

Commenter cet article