Amis du Jardinier de Dieu

L' élection présidentielle en France

Publié le 20 Avril 2012 par Patrick in Pensée du jour

voter.jpg

Ce dimanche 22 avril 2012,  j'irai voter, ainsi donc je vais me plier aux caprices du suffrage universel. J'appréhende ce jour. Je n'aime pas la foule, je vais être obligé de me mêler dans l'odeur poivrée des après-rasages et des laques à cheveux, des haleines fétides, des regards moqueurs ou hautains. Qu'importe le contenu de ma démarche puisque l'important étant qu'elle convienne à la hiérarchie républicaine. Je suis à l'idée très dubitative qu'il existe une réelle démocratie dans ce pays de suffrage universel, depuis 1981, les femmes et les hommes qui composent les partis politiques sont les mêmes acteurs, je ne parlerai pas de brebis galeuses, mais ces plus malins que les autres commencent sérieusement à m'indisposer, serions-nous donc devenus des otages conciliants à ne plus pouvoir s'organiser et trouver notre propre leader. Le vrai scandale des élections à la française et que tout cela paraisse qu'ordinaire, la norme toute consensuelle, la politique devenue une vérité crevée, une idéologie solide et sectaire d'où l'obéissance se transforme de suffrage en suffrage, ainsi donc les privilèges des uns et des autres se vérifient par la capacité d'abaissement qu'ils ont à se croire les maîtres sur les esclaves. Cette campagne présidentielle aura été marquée par toutes les bassesses et tous les retournements, la liberté de pensée et d'expression, de démolition dans la bouche des plus extrémistes de nos concitoyens. Il est tout de même bien étrange que pas un des candidats n'ait eu le courage de parler de l’Europe, cette sacré Europe pourtant législative et sa Commission faite d'oligarchie et de corporatisme moralement inacceptable, dans cette terre des Nations ou d'émettre son point de vue, soutenir tel avis, sans que nos modes de vie soient bafoués ou constamment menacés, la Commission Européenne impose son opinion par la censure du suffrage universel. Aller voter devient complexe tant il est difficile de discerner les différences entre les racismes, les fascismes, les mafiosismes, la libération individuelle, la liberté, l'individuel de la politique, sûrement de manière que rien ne contrarie la vérité de l'autre, va savoir !

Patrick Delaplace-Trinquet

Commenter cet article

Gilles 22/04/2012 11:26


J'écris ce petit mot pour vous dire merci et je vais partir pour voter. Merci encore à vous Patrick pour votre article. Bonne journée de l'élection ! Je viens de visiter l'article sur le
Jardinier, c'est très bien pour moi : simple et fin.
http://www.jardinierdedieu.com/article-soyons-acteurs-dans-la-societe-103794683.html
Vous faites de bonnes choses pour les lecteurs. Bravo les amis !

Pat 22/04/2012 10:21


Je suis un homme de colère, la vraie colère. Je me suis rendu à la salle des fêtes pour voter, et j'ai voté !