Amis du Jardinier de Dieu

L'enchantement du jardin printanier

Publié le 11 Mars 2013 par Amis du Jardinier de Dieu in Poème

crocus.jpg

Là-haut dans les alpages le temps redevient

Un vrai temps du bon Dieu. L’air est bien moins glacé,

Et l’on respire mieux ; l’on se sent presque bien

Sur les pentes lustrées beaucoup moins verglacées.

 

Puis c’est un vrai bonheur car voici qu’apparaissent,

Trouant la neige ultime, de jolis pétales

Pointus et violacés. Lentement ils redressent

Leur lance minuscule. Le gel leur est égal

 

Car s’ils sont les premiers messagers du printemps,

Un froid un peu cinglant vraiment les indiffère.

Ils sont striés de mauve, avec un coeur safran ;

Peut-être les dernières larmes de l’hiver ?

 

Auteur du poème : Vette de Fonclare

Photo : Amstutz Claude

Commenter cet article