Amis du Jardinier de Dieu

La chasteté comme preuve d'amour

Publié le 3 Juin 2011 par ULTD & ltd in Questions sur la foi : Réponse par Thuy Diep

fleurs-de-printemps.jpgL'attirance qu'on a pour quelqu'un est souvent déclenchée par notre admiration pour ses qualités, qui ressemblent aux nôtres ou qui nous manquent. Celles-ci peuvent être morales, physiques, intellectuelles, professionnelles, caractérielles, etc. Cette attirance peut aboutir à l'amour, qui se traduit habituellement sous forme d'amitié entre les personnes de même sexe et sous forme d'amour accompagné d'érotisme entre les personnes de sexe opposé.

Toutefois, il y des personnes qui éprouvent de l'érotisme envers celles du même sexe, on parle alors d'homosexualité. Tout comme les autres mauvaises tendances chez l'humain, telles que l'orgueil, l'égoïsme, la concupiscence (qui peut être aussi charnelle), etc., l'homosexualité est une tendance enracinée on ne sait comment dans un certain nombre de personnes et constitue ainsi pour celles-ci une tentation permanente. Pas plus que les autres, ces personnes n'ont pas à s'en culpabiliser tant qu'elles n'ont pas succombé à la tentation et passé à l'acte. Car si le fait d'avoir une mauvaise tendance en soi suffisait à nous rendre condamnables, qui d'entre nous pourrait échapper à la condamnation? Nous ne pouvons identifier quelqu'un à son péché, comment pourrions-nous l'identifier à une mauvaise tendance en lui? L'acte seul est mauvais.

L'union sexuelle est la plus belle expression d'amour qui soit. Heureusement, elle n'est pas la seule, car il arrive que deux personnes qui s'aiment, ne peuvent l'utiliser pour exprimer leur amour. Par exemple, les couples hétérosexuels qui doivent vivre éloignés l'un de l'autre pendant un certain temps, ou dont l'un ou l'autre est malade. Ou bien ceux qui aiment Dieu au point de se consacrer entièrement à lui. Or Dieu est esprit alors que la sexualité est purement physique, ainsi l'union avec Dieu peut être seulement spirituelle. Cela ne veut pas dire qu'elle n'amène pas à l'extase que connaissent plusieurs saints. D'ailleurs, c'est un emprunt au vocabulaire religieux quand on parle d'extase sur le plan sexuel, bien que de nature différente.

Par la non-adaptation des organes à l'acte sexuel adéquat, susceptible de faire jaillir la vie, la relation sexuelle entre deux personnes de même sexe peut procurer du plaisir, mais est un mauvais acte car elle va à l'encontre de la loi naturelle. À l'instar des autres amoureux ne pouvant exprimer leur amour par l'union sexuelle, les homosexuels peuvent aussi choisir la chasteté comme preuve d'amour à celui ou celle qu'on aime. En effet, quoi de plus beau que n'obtenant aucun plaisir pour soi-même, on est toujours fidèle et se dévoue à l'autre? N'est-ce pas l'amour dans l'état le plus pur, entaché d'aucun intérêt personnel? L'amour sublimé qui devient ainsi divin?

Que ceux et celles qui, pour quelle raison que ce soit, doivent s'abstenir d'une sexualité active, vivent leur état comme une vocation, et ils connaîtront la joie et le bonheur!

Source de l'image http://www.violetine.com/images/fleurs-de-printemps.jpg.

Commenter cet article

jérémie 04/06/2011 23:03



Je viens partager avec vous, un passage très beau écrit par le défunt Cardinal FX VAN THUAN, qui avait passé treize ans dans les prisons communistes de son pays : Je rêve d'une Eglise qui soit
une ‘Porte Sainte' toujours ouverte, qui embrasse tout le monde, remplie de compassion, qui comprend les peines et les souffrances de l'humanité, une Eglise qui protège, console et guide toute
nation vers le Père qui nous aime


Violaine, l'Eglise ne ferme jamais ses portes si vous voulez vraiment y entrer.



ltd 04/06/2011 18:56



Violaine, si vous pratiquez bien la foi, c'est différent. Sans preuve du contraire, je pense qu'on ne peut refuser le baptême à votre enfant, car pourvu qu'il soit élevé dans la foi, ça n'a
rien à voir avec l'état matrimonial de ses parents. Dans un ancien commentaire sur ce blog, j'ai dit que les divorcés étaient comparables à des accidentés, les juger et ne pas leur
porter secours c'était de la barbarie comme dans le cas des accidentés! Oui, je pense comme Baf que les choses sont en train d'évoluer et j'espère que l'Église catholique, qui admet déjà le
divorce, va bientôt rejoindre les Églises orthodoxes qui, par compassion pour ceux qui ont à vivre la souffrance du divorce, admettent la possibilité d'un remariage religieux.



vincent 04/06/2011 17:34



Baf, comme vous , je pense qu'il y a une évolution dans l'Eglise.



Baf' 04/06/2011 15:02



:-) Je pense que même dans ces idées, il y a de l'évolution. Lente, certes, mais par la force des choses, l'église doit bien mettre de l'eau
dans son vin; si j'ose le dire ainsi  !!!


 Bonne aprem'


Baf'



Violaine 04/06/2011 08:21



Eux, ils ne me voient pas à l'Eglise, ils ont dit que je ne pratique pas la foi. Je n'ai pas trop de chance, je suis claire avec moi-même donc je suis divorcée ... Ils me jugent. La vie est trop
courte, pourquoi les gens cherchent toujours des choses compliquées... Merci pour votre réponse, mais ça ne m'éclaire pas



ltd 04/06/2011 00:34



Voilà! Ce n'est pas à cause de votre situation matrimoniale, mais c'est parce que vous ne pratiquez pas votre foi qu'on a refusé le baptême de l'enfant dont vous avez la charge. Car dans ce
cas-là, le bon développement de la foi de l'enfant n'est pas assuré. En effet, le baptême consiste à demander la foi à l'Église, et pourquoi la demander si on ne la pratique pas?



Violaine 03/06/2011 23:33



Vous ne pensez pas que ma situation matrimoniale pose des problèmes pour le beptême de mon enfant. C'est vrai ce que je vous dis. On m'a demandé que je ne pratique pas cette foi et pourquoi je
veux baptiser mon enfant.



ltd 03/06/2011 22:47



Merci Siam et Violaine,que
Dieu vous bénisse aussi.


Violaine, il me semble que vous pensez que je ne suis pas catholique? Je le suis et justement après avoir vu que c'est une
mauvaise perception de Dieu qui fait détourner bon nombre de gens de Lui, j'essaie, avec l'aide de l'Esprit Saint, d'exprimer ce qu'il m'est donné de comprendre de Dieu et qui me fait adhérer
totalement à Lui, tellement c'est cohérent, libérateur et exaltant. Pour moi, tout se résume en deux images: Dieu-Amour et Dieu-Père. Si vous ne l'avez pas fait, je vous invite à lire également
mon texte du 31 mai sur le blog du Jardinier: "Comment annonçons-nous notre Dieu?", vous comprendrez mieux ce que je veux dire en parlant de "relation juste" avec Dieu.


Le mot "imposer" me choque aussi, mais c'est ce que j'entends dire souvent quand on parle de faire baptiser son enfant tout
jeune. Pour moi, c'est une autre perception erronée que justement tout mon texte sert à montrer, j'ai l'impression que vous ne l'avez pas lu jusqu'à la fin? Et avez-vous remarqué qu'il y avait un
point d'interrogation au titre: "Imposer sa religion à ses enfants?"


Je ne pense pas que votre situation de divorcée et remariée pose problème à la demande du baptême pour votre enfant. Par amour
pour votre enfant et par respect du sacrement divin, l'Église veut s'assurer seulement qu'après avoir déposé le germe de la Foi chez votre enfant, celui-ci soit bien entretenu afin de pouvoir se
développer adéquatement pour le bien de votre enfant. Sinon, l'Église aurait fait un acte qui serait à l'encontre de l'amour et la vérité. Je pense que si vous pouvez garantir que vous prendrez
bien soin du bon développement de la Foi chez votre enfant, l'Église ne pourra vous refuser son baptême.


De la perception et surtout la conviction que Dieu est notre Père, on est tous des frères et sœurs, et comme dans toute famille,
il y a des règles et des lois à respecter pour harmoniser la vie familiale afin de faire régner l'amour et non pour marginaliser certains membres de la famille. Justement le texte ci-dessus sert
à convaincre que l'homosexualité n'est pas pire que les autres péchés dont chaque personne porte la semence de quelques-uns. Ainsi, que les homosexuels ne soient plus complexés et que les
non-homosexuels ne se considèrent pas comme meilleurs qu'eux.



Amis du Jardinier de Dieu 03/06/2011 22:58



On ne peut pas lire facilement le texte de LTD, donc nous nous permettons de le recopier ici :

 


 
Merci Siam et Violaine,que Dieu vous bénisse aussi.
Violaine, il me semble que vous pensez que je ne suis pas catholique? Je le suis et justement après avoir vu que c'est une
mauvaise perception de Dieu qui fait détourner bon nombre de gens de Lui, j'essaie, avec l'aide de l'Esprit Saint, d'exprimer ce qu'il m'est donné de comprendre de Dieu et qui me fait adhérer
totalement à Lui, tellement c'est cohérent, libérateur et exaltant. Pour moi, tout se résume en deux images: Dieu-Amour et Dieu-Père. Si vous ne l'avez pas fait, je vous invite à lire également
mon texte du 31 mai sur le blog du Jardinier: "Comment annonçons-nous notre Dieu?", vous comprendrez mieux ce que je veux dire en parlant de "relation juste" avec Dieu.
Le mot "imposer" me choque aussi, mais c'est ce que j'entends dire souvent quand on parle de faire baptiser son enfant tout
jeune. Pour moi, c'est une autre perception erronée que justement tout mon texte sert à montrer, j'ai l'impression que vous ne l'avez pas lu jusqu'à la fin? Et avez-vous remarqué qu'il y avait un
point d'interrogation au titre: "Imposer sa religion à ses enfants?"
Je ne pense pas que votre situation de divorcée et remariée pose problème à la demande du baptême pour votre enfant. Par amour
pour votre enfant et par respect du sacrement divin, l'Église veut s'assurer seulement qu'après avoir déposé le germe de la Foi chez votre enfant, celui-ci soit bien entretenu afin de pouvoir se
développer adéquatement pour le bien de votre enfant. Sinon, l'Église aurait fait un acte qui serait à l'encontre de l'amour et la vérité. Je pense que si vous pouvez garantir que vous prendrez
bien soin du bon développement de la Foi chez votre enfant, l'Église ne pourra vous refuser son baptême.
De la perception et surtout la conviction que Dieu est notre Père, on est tous des frères et sœurs, et comme dans toute famille,
il y a des règles et des lois à respecter pour harmoniser la vie familiale afin de faire régner l'amour et non pour marginaliser certains membres de la famille. Justement le texte ci-dessus sert
à convaincre que l'homosexualité n'est pas pire que les autres péchés dont chaque personne porte la semence de quelques-uns. Ainsi, que les homosexuels ne soient plus complexés et que les
non-homosexuels ne se considèrent pas comme meilleurs qu'eux.



Violaine 03/06/2011 19:27



Vos arguments sont bien. En réalité, chez les catholiques, ce n'est pas comme vous dites. Si je ne fais pas comme les "fidèles", je suis rejettée de la communauté de ces fidèles.


J'ai lu vos articles publiés sur le blog du Jardinier. Le mot "imposer" que vous avez utilisé me choque. A l'heure actuel, imposer quelque chose c'est toujours très mauvais. Vous dites que ce
sont les catholiques qui n'ont pas une relation juste avec Dieu. C'est pourquoi ils ne peuvent pas parler de leur Dieu aux autres. Ce n'est pas facile, vous le savez. On dit souvent que la
religion est un sujet personnel, chaque personne a la liberté à croire ce qu'elle veut. Il faut respecter la croyance des autres.


Je suis catho, je souhaite faire baptiser mon enfant. J'ai demandé le baptême pour mon enfant. Mais comme je suis divorcée et remariée ... ça pose un problème. Je ne baissais pas les bras, je
suis allée demander à un autre endroit, à un autre prêtre que je connais en espérant que l'on baptise mon enfant.je pense que ça pourrait se faire.


Ne vous prenez mal pour ce que j'écris. Vous faites ces textes de tout coeur, vous croyez ce que vous écrivez, pourtant il y a pas mal de gens qui souffrent à cause de ceci, ils ne veulent plus
entendre parler de ça.


Et les homosexuels : ils sont nos soeurs, nos frères. Mais à cause des autres, des réglements, des lois ... ils doivent se battre pour ne pas devenir marginaux. On ne sait pas s'aimer. vraiment.
Merci de m'avoir donné ce moyen pour exprimer mes pensées.



siam 03/06/2011 14:44



woww... tout à fait d'accord avec vous. qui n'a jamais commis de faute ? Avarice, orgueil ... 7 péchés fondamentaux. Votre texte est plein d'amour pour ceux qui sont jugés par le regard humain.
Merci pour cet amour. Que Dieu vous bénisse !