Amis du Jardinier de Dieu

Le miracle de St Antoine de Padoue

Publié le 12 Juin 2016 par Jocelyne B. in Histoire du jour

Le 13 juin : Fête de St Antoine de Padoue


Ils étaient venus à Lourdes ce week-end pascal , Jean, Claudette, et leurs deux enfants de 7 et 8 ans ...

Lourdes-hotellerie-subventions.jpg

Jean n'était pas croyant mais l'amitié aidant et pour faire plaisir aux enfants, il avait accepté de venir près de Notre Dame de Lourdes, mettant de côté tous ses doutes ...

Ô Marie c'était une grâce de les avoir tous près de toi !

Les enfants avaient désiré voir la Belle Dame dans la grotte de Massabielle..; au catéchisme ils avaient découvert Bernadette .

Comme je t'avais priée MARIE afin que tout soit parfait : le restaurant accueillant, le soleil éclatant...

Dans les sanctuaires, le soir, tous ces croyants portant leurs flambeaux fièrement à la gloire de notre Dame, dessinaient un fleuve de lumière le long de la prairie, et tant de beauté ne pouvait que susciter l'émerveillement de Jean tout ébloui qui n'avait vu semblable chose de sa vie ...

Il fallut quand même se quitter ... Le moment du départ était arrivé ...ainsi que la catastrophe qui allait tout compromettre ... Claudette ayant enlevé son bridge pour ne pas refuser aux enfants le bonbon gentiment offert eut la surprise de ne pas le retrouver dans le mouchoir où elle l'avait placé !! C'est cher un bridge et ils n'étaient pas très argentés ! Voilà qui allait tout gâcher ... Nous cherchâmes partout en vain, c'était vraiment une triste fin pour ce magnifique week-end !

Saint Antoine de Padoue vous que je n'avais jamais prié, trouvant ridicule (et c'était bien stupide ) de promettre de l'argent à un saint si éminent, pour un objet perdu ....Vous étiez mon seul recours... Aussi vous ai-je dit dans mon cœur avec ferveur, pardon de vous avoir ignoré, maintenant, je vous en supplie, qu'il vous plaise d'intercéder auprès de notre Mère pour cette maman désolée et son mari si fâché ....

"Le croirez-vous ? ( bien sûr vous le croirez ! ) derrière la roue d'une voiture garée dans le parking de l'hôtel, soudain quelque chose a brillé... je me suis approchée c'était le bridge tant cherché ....

Jean m'appela sa bonne étoile, mais je lui dis "pardon cher ami, ce merci vous le devez à saint Antoine qui a permis ce petit miracle…" Ils repartirent comblés, leur foi fortifiée, les enfants jubilaient ! Et moi désormais je ne douterai jamais, plus jamais que Saint Antoine de padoue puisse nous faire retrouver tout .

" Tout est possible à celui qui croit " !

Jocelyne B.

photo http://www.observatoiredessubventions.com/wp-content/uploads/Lourdes-hotellerie-subventions.jpg

Commenter cet article