Amis du Jardinier de Dieu

Le vide-grenier

Publié le 6 Juin 2012 par Jocelyne B. in Histoire du jour

- Tiens, dit Paul à sa femme en pliant son journal, un autre vide grenier et cette fois c'est ici même qu'il se tiendra ! Cette manie qu'ont les gens de vendre les vieilleries qu'ils ont accumulées  ... pour gagner quelques sous !

- Oh, dit Louise', pour ce que est des vieilleries  nous navons rien à envier à personne depuis que les enfants sont partis tous leur vieux jouets moisissent dans notre grenier ... Et après tout, vu notre maigre retraite, je ne bouderais pas quelques euros de plus.

- Après tout, dit Paul, l'expérience serait amusante, montons au grenier, allons voir ce que nous avons ... Mon Dieu, que de souvenirs : le vieux cheval à bascule que notre fils aimait tant ... et la poupée Sophie, sa robe est à peine fânée ... Ouvre donc la vieille malle : voici l'ourson Winni, la voiture des pompiers et le service à thé ... Cela me crève le coeur ... Raison de plus, dit Paul pour s'en débarrasser ... Emballons tout ça et tentons notre chance à ce vide grenier !Vide-Grenier-2005.jpg

Le jour du vide grenier :

- As-tu vu derrière nous cette jeune femme avec ses deux jolies fillettes. Elle vend des pâtisseries orientales, veux-tu y goûter ?

Après avoir dit un mot à son mari, elle se tourna tout de suite vers cette jeune femme en la saluant :

- Bonjour, est-ce que ça marche ?

- Nous n'avons pas vu un chat, répondit cette dernière, vous êtes mes premiers clients, vous allez aimer mes cornes de gazelle

- Elles sont appétissantes, dit Louise, ma foi, je me laisse tenter ... et vous les faites vous-même ?

-  Bien sûr

En goûtant un morceau de corne de gazelle, Louise s'exclama : elles sont délicieuses ! Merci chère madame, mais nous revenons à notre stand

Le temps passait ... Beaucoup de gens accompagnés d'enfants passaient ; jetant un oeil distrait et Paul qui avait l'oreille fine entendait : "Viens chérie, ce ne sont là que des vieilleries", dit à sa femme : "Mince alors, tu entends Louise ? le mépris qu'ils affichent pour les précieux jouets de nos enfants, c'est révoltant, il fallait les laisser dormir dans le grenier"

- Louise toujours avec sa douce voix répondit : non chéri, j'ai une meilleure idée.

En revenant au stand des pâtisseries orientales avec une poupée dans sa main, elle dit à Leila (car c'est ainsi que s'appelait la plus âgée des deux petites filles) : aimerais-tu adopter cette poupée ?

- c'est vrai madame, tu veux bien me la donner ?  Elle est si belle avec ses longs cheveux, je l'appellerai "Boucle d'or".

En voyant la 2ème petite fille qui regardait et ses yeux se remplissait de larmes, Louise la consola : "Oh, ne sois pas triste, car j'ai aussi quelque chose pour toi, n'aimerais-tu pas offrir le thé à tes petites amies avec ce beau service de poupées ?

- tu me le donnerais vraiment, pour de vrai, madame ?

- oui, je le te donne avec joie et tu peux m'appeler Louise

La maman protesta : vous êtes trop gentille de gâter ainsi mes enfants ... Et vous étiez venus pour vendre ces jouets. Je ne peux pas accepter ...

- Mais si, voyons, dit Paul, et j'ai cru comprendre que vous aviez encore un tout petit garçon à la maison : le cheval à bascule sera pour lui ...

- Je ne sais pas comment vous remercier pour tant de générosité. Voilà, acceptez mes cornes de gazelle, je vous prie, prenez en autant que vous voudrez.

- Il n'est pas question de vous dépouiller, intervint Louise, mais juste 2 ou 3 pour que nos amis découvrent combien les pâtisseries orientales sont bonnes et trop méconnues peut-être.  

C'est ainsi que Paul et Louise s'en revinrent chez eux, ayant distribué un à un tous les jouets à ces enfants ravis et cela n'avait pas de prix.

Les voisins curieux vinrent aux nouvelles : "Alors combien d'euros avez-vous gagnés ?

- Non, aucun euro mais des heureux, des petits enfants délicieux comme ces cornes de gazelle que nous vous invitons à goûter. Nous avons vidé le grenier mais rempli notre coeur d'amitié, et la joie de ces enfants restera comme un chaud soleil.

Voilà l'or que nous avons gagné et vive les vides greniers !!!!! 

Jocelyne B.

photo http://cfce49.wifeo.com/images/Vide-Grenier-2005.jpg

Commenter cet article