Amis du Jardinier de Dieu

Les perce-neige

Publié le 6 Mars 2012 par Maryse in Poème

Sur la plaine glacée et blanche

Une petite fleur se penche

En butte au souffle des autans,

Et, courageuse messagère,

Aux yeux ravis de la bergère

Annonce la verte fougère

Et les chauds soleils du printemps.

perce-neige.jpg 

Perce-neige que j'ai choisies

Pour donner à mes poésies

Votre nom issu des hivers,

Ainsi qu'elles vous êtes nées

Dans de monotones journées

Où les cieux sont froids et couverts.

 

Sous vos auspices je publie,

De ma Muse, hélas ! affaiblie,

Ces filles aux pas chancelants,

Sombres et plaintives pensées,

Pâles fleurs comme vous glacées,

Ecloses sous mes cheveux blancs.

 

John Petit-Senn [1792-1870], 1846. Les perce-neige. CH. Gruaz, Genève, pp. 7-8.

photo http://www.greenpouce.com/image/bulbe/perce_neige_3_gd.jpg

Commenter cet article

lafoimapaix 09/03/2012 23:01


Je vous offre :
SANS craindre les giboulées, ni les retours de la bise, sa frêle tige se dresse à la lisière du bois, portant la corolle de neige dont un trait vert souligne la blancheur. Les arbres sont encore
dépouillés . Dans la forêt, les branches mortes craquent sous le pied . Rien n'annonce la venue des beaux jours . Mais la petite fleur sait que l'heure est venue, et, courageuse, elle quitte son
abri douillet pour annoncer le printemps .

   Es-tu comme le perce-neige ? Lorsque chaque jour ressemble à un autre jour, lors­que tu crois pouvoir te plaindre de l'incompréhension de ceux qui t'entourent, lorsque la tâche
quotidienne t'apparaît sans issue, ou qu'une indisposition malencon­treuse te retient au logis ; lorsque tu t'impatientes d'être encore dans cet « âge ingrat » qui te semble devoir durer
toujours, sois comme le perce-neige : N'attends pas que la vie change pour être la messagère d'espé­rance .

   Apporte chez toi, autour de toi, la floraison d'un cœur vaillant et joyeux . Dans l'ennui, mets la gaieté, dans la monotonie apporte la fantaisie de ton esprit ; dans la maladie,
garde la sérénité, gage de la guérison . Fleuris, sans attendre les beaux jours, Ils viendront .

A. STEFFEN 07/03/2012 19:12


Très beau poème. Merci.