Amis du Jardinier de Dieu

Sur la dune, au soleil coucher

Publié le 10 Mars 2012 par Leina in Poème

dune-soleil-coucher.jpg

Merci à toi de m'avoir emmenée à la dune où ne se trouve que la beauté.

Ciel nuageux à l'horizon..., le soleil était en train de nous quitter.

Ma vie n'est pas un conte de fée.

Je n'ai pas le droit de m'enfermer.

Je dois me lâcher, m'abandonner

dans l'amour de la Sainte Trinité.

Un jour, nous allons nous séparer.

Toi, tu continues à marcher

Sur les chemins que tu souhaitais.

Et moi, je vais rester ...

Pourquoi nos chemins se sont rencontrés ?

Est-ce que l'on était tous les deux destinés ?

Malgré les difficultés pour être à tes côtés,

Je souhaite toujours te serrer

Encore et encore pendant des journées,

Simplement pour te susurrer :

qu'il existe la Trinité.

Nous aimer, nous aimer,

nous donner

sans compter ...

afin que notre amour aille vers l'Eternité.

Leina

Photo : merci Isabelle

Commenter cet article

jeanne 13/03/2012 23:35


je vous laisse une photo du château de sable

vivien 13/03/2012 17:16





une photo pour vous

gilbert 13/03/2012 13:59



gilbert 13/03/2012 13:55


voici la photo de dune du Pyla

gilbert 13/03/2012 13:54


voici une photo de dune du Pyla



rosy 12/03/2012 14:35


j'ai voulu vous envoyer une photo d'une dune, mais je n'arrive pas à le faire. Je l'enverrai à l'adresse de XH. Bon après-midi.

rosy 11/03/2012 18:28


je viens vous saluer, notamment à Leina. Merci pour ton mot, XH. Quelle dune étais-tu ? Nous étions une fois à la dune du Pyla.



Régina 11/03/2012 12:45


Lorsque l'on est amoureux, l'éternité est trop courte !

Joe 11/03/2012 12:31


c'est pour toi, Leina :
« L'amour sans éternité s'appelle angoisse : l'éternité sans amour s'appelle enfer. » (Gustave Thibon). Bon dimanche

Gilles 10/03/2012 17:15


Le lacher-prise et le détachement ? J'aime. Merci Leina pour ton poème inattendu.